Glacier Express
SWITZERLAND - SUMMER

Home > À propos du Glacier Express

Histoire du Glaicer Express

Les années folles

La société aisée a succombé au charme des Alpes suisses; les villages de montagne autrefois isolés, comme Zermatt et Saint-Moritz, sont devenus des stations thermales mondaines. 

Les responsables des trois sociétés ferroviaires – le Viège-Zermatt-Bahn (VZ), les Chemins de fer rhétiques (RhB) et le Furka-Oberalp-Bahn (FOB) – ont su tirer profit, avec succès, du potentiel touristique de la ligne continue Valais-Grisons, inaugurée en 1926: les voitures directes mises en service pendant l'été, reliant Brigue à Coire et Brigue à Saint-Moritz, ont connu d'emblée un succès considérable auprès des voyageurs. 

Premier trajet en 1930

Après l'inauguration de la ligne de liaison Viège-Brigue, le Glacier Express a circulé pour la première fois entre Zermatt et Saint-Moritz le 25 juin 1930. Le train était alors composé d'élégantes voitures-salons et voyageurs, classes 1 à 3, et d'une voiture-restaurant, sur la ligne Saint-Moritz – Disentis seulement. Le Viège-Zermatt-Bahn (VZ) et les Chemins de fer rhétiques (RhB) étaient équipés des locomotives électriques les plus modernes de l'époque – les « crocodiles ». Le FO-Bahn, dont la ligne n'était pas encore électrifiée, utilisait des locomotives à vapeur HG 3/4. 

Dans les années 90, les bienfaiteurs de la ligne sommitale de la Furka ont réussi à ramener en Suisse les locomotives à vapeur envoyées au Vietnam en 1947. Avec leur mise en service, la ligne a connu un véritable essor.

Le train rapide le plus lent du monde

Au début des années 40, le réseau de la FO devient électrique: l'inauguration officielle de la ligne électrifiée Brigue-Disentis a lieu le 1er septembre 1942. Dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, l'Express cesse de circuler en 1943. Ce n'est qu'en 1948 qu'il est remis en circulation, après avoir subi de légères modifications – la ligne ne propose plus ses élégantes voitures-salons, mais la voiture-restaurant est désormais ouverte jusqu'au col de l'Oberalp. Le Glacier Express a également bénéficié des progrès techniques des années 50 et 60: les engins ferroviaires, plus rapides, ont en effet permis de raccourcir les temps de parcours du « train rapide le plus lent du monde ». Le confort des voitures-voyageurs et la possibilité de profiter de la voiture-restaurant jusqu'à Andermatt ont considérablement augmenté l'attrait du Glacier Express.

Le Glacier Express pendant toute l'année

Le Glacier Express pendant toute l'année

Le 1er janvier 1961, le Furka Oberalp Bahn (FO) met un terme à la communauté de gestion avec BVZ (autrefois Viège-Zermatt-Bahn VZ), devenant ainsi autonome, avec sa propre direction ferroviaire à Brigue. Jusqu'en 1982, le Glacier Express ne pouvait circuler qu'en été, la ligne sommitale de la Furka n’étant pas aménagée pour des trajets d’hiver. Bien que la construction du tunnel de base de la Furka entre Oberwald et Realp ait commencé en 1973, il n'a été possible d'emprunter le tunnel qu'à partir du 26 juin 1982: le Glacier Express circule désormais toute l'année!

Un produit de tourisme de très grande qualité

Dans les années 80 et 90, l'utilisation d'une technologie de pointe et la mise en œuvre de mesures de marketing ciblées ont permis au Glacier Express de devenir un produit de tourisme de premier ordre, incomparable: la demande pour le train alpin suisse, unique en son genre, ne cesse de croître au niveau mondial, et ce, grâce aux investissements très importants – par ex., dans des voitures modernes et des wagons panoramiques climatisés – et à l'excellence des prestations de services – comme l'impeccable service de restauration, les trajets spéciaux originaux et une large palette d'offres forfaitaires proposées sur le marché international – qui ont contribué à son infrastructure. 

Dans l'air du temps

Pendant toutes ces années, le Glacier Express est resté fidèle à sa réputation: l'innovation dans la tradition. 

Le 1er janvier 2003, les sociétés Furka-Oberalp-Bahn (FO) et Brigue-Viège-Zermatt-Bahn (BVZ) ont fusionné pour devenir Matterhorn Gotthard Bahn (MGBahn). En collaboration avec les Chemins de fer rhétiques (RhB), MG Bahn cultive la tradition de la meilleure qualité de service et d'un matériel roulant moderne, et la fait perdurer.